Artistes - session 2016-2017

Elisa Strinna

Elisa Strinna (1982, Italie) cherche une façon de structurer nos perceptions et nos savoirs non au travers d'une réflexion théorique mais en examinant de près divers phénomènes culturels et naturels. De l'étude des propriétés intrinsèques de ces phénomènes émergent des narrations qui déstabilisent les perceptions préconçues que l’on aurait de leurs fonctionnements. Elisa Strinna a été diplômée en art et design à l'IUAV de Venise en 2010. Depuis, elle a participé à différentes expériences pédagogiques, parmi elles le 16th Advanced course in Visual Arts à la Fondazione Ratti à Como (2010), SOMA summer à Mexico City (2015) et le SAAS FEE Summer Institute of Art à Berlin (2016). Elle a participé à un certain nombre d'expositions et de résidences comme le Open Museum, Open City à MAXXI à Rome (2015), le Premio Shanghai, une résidence de deux mois à Shanghai en Chine (2014), le 5x5 2013 Awards à l'Espai d'Arti Contemporani de Castello (Espagne), la Biennale de Taipei 2012 à Taiwan. En 2010, elle était l'une des lauréates du 6ARTISTA award à la Fondazione Pastificio Cerere, avec une résidence de 9 mois à Rome et à Paris.

Conversation on the Origin of Time, sound installation, 7 min, 2014; sedimentary rock, needle, speakers, elettric materials; photo credits; Yuma Martellanz, Flags, Serra dei Giardini, Venezia, 2015; private collection

Hugo Brégeau

Né en 1987 à Nantes, Hugo Brégeau vit et travaille à Paris. Ses projets explorent des problématiques autour de la traduction. Son travail concerne principalement notre rapport à l’économie dématérialisée ainsi que diverses interrogations propres au statut de l’art et aux différents niveaux de geste créatif. Hugo Brégeau mène actuellement ses recherches au sein du Troisième cycle Document et art contemporain et prépare pour cette année son Diplôme Supérieur de Recherche en Art (DSRA).

 

 

 

Aline Benchemhoun

Aline Benchemhoun est née à Lyon en 1986, elle vit et travaille à Paris. Formée à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro en Esthétique de l’art contemporain (2009) et à l’Université Lumière Lyon 2 en Traduction Littéraire et Édition critique (2013), elle poursuit sa formation à l’École des Arts Visuels du Parque Lage (Rio de Janeiro) et participe à différents workshops à Buenos Aires, notamment au Centro Cultural de España en Buenos Aires  (CCEBA) et au Centro de Investigaciones Artistíca (CIA). A Brasília, elle travaille deux ans à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) où elle s'interroge sur l'opacité du langage scientifique. 

Sa pratique artistique se situe aux croisements entre l’art, la littérature et la traduction. Dans ces travaux récents, Aline Benchemhoun s’intéresse à l’intraduisible et à l'aura du mot. Un questionnement linguistique sur l'acte de traduire non pas seulement d'une langue à une autre mais d'un médium à un autre, engageant plusieurs langages à des échelles différentes.

Une fois sauvé, toujours sauvé, vidéo HD, 2016

Louise Deltrieux

Louise Deltrieux est née en 1986, elle vit et travaille à Paris. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2011, elle développe depuis un travail pluridisciplinaire basé sur ses sujets de prédilection : notre relation à la nature et aux animaux. Dernièrement elle se consacre davantage à son travail vidéo, explorant plus particulièrement le champ du documentaire. Entre janvier et avril 2015, lors d’une résidence sur une île isolée de la côte ouest canadienne, Malcolm Island, puis en voyage dans l’Oregon aux États-Unis, elle développe différents projets de films s’attachant davantage à des communautés humaines ou interspécifiques : adolescents en errance dans une forêt post-apocalyptique, personnes vivant offgrid, éleveurs de loups et activistes environnementaux.

Wolfman, vidéo HD/couleur/stéréo/16:9/24'46''/2015

Asli Seven

Asli Seven est curatrice et écrivaine et vit et travaille entre Paris et Istanbul.  Ses recherches actuelles portent sur le paysage, l’architecture et le son avec un intérêt pour les pratiques collectives et d’improvisation.  En 2016 elle a été commissaire de l’exposition “Vertigo” à Arter, Istanbul, réunissant les peintures de Murat Akagunduz avec une série de performances sonores; ainsi que l’exposition de groupe “Casting the Circle” à Galerist, Istanbul portant sur les relations métamorphiques entre paysage et corps humain. En 2015 elle a complété la formation aux pratiques curatoriales de l’Ecole du Magasin, Grenoble, où elle a co-produit “Take You There Radio”, un projet de diffusion radiophonique comme exposition, réunissant des curateurs, artistes, chercheurs et musiciens.  Entre 2012 et 2014 elle a travaillé comme artist liaison à Galeri Mana, Istanbul, où elle a établi une activité de publications et servi comme rédactrice d’une série de livres d’artiste et de monographies. Ses écrits ont été publiés dans Art Unlimited Magazine, Arte East Quarterly, Agos et m-est.org. Elle a contribué dans des catalogues d’exposition pour Arter, Galeri Mana, Galerist et plus récemment collectorspace à Istanbul. En Novembre 2016 elle participe à la Curatorial Intensive de ICI (Independent Curators International) à Manila, Philippines.

Espace de Travail, mars 2016, photo par Asli Seven

.

Document et art contemporain session 2016-2017

Créé en octobre 2010, à l’initiative de l’École européenne supérieure de l’image, le post-diplôme Document et art contemporain, en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges, s’adresse à des étudiants d’art ou de cinéma, de jeunes commissaires ou critiques d’art qui souhaitent prolonger leur formation par un troisième cycle d’études de trois années autour des enjeux croisés du document et de l’art contemporain, sans exclusivité de support ou de technique.
Le programme de ce post-diplôme vise à produire une réflexion théorique et pratique sur la fonction du document et de l’archive dans le champ de l’art et du monde social. Les participants doivent suivre les activités collectives du programme et mener une recherche personnelle qui concilie ou dialectise production artistique et réflexion théorique. Le projet de recherche individuel permet l’obtention, à l’issue des trois années, d’un Diplôme supérieur de recherche en art de niveau Doctorat. Le premier diplôme sera décerné en octobre prochain lors d’une exposition personnelle de Gaëlle Cintré à la Galerie La Box à Bourges, intitulée Géopoétique d’une catastrophe, du 1er au 21 octobre 2015 accompagnée d’une journée d’étude sur l’imaginaire du désastre le 2 octobre 2015.
Les activités sont regroupées sur une semaine environ par mois. Lors de ces moments de rencontre, le post-diplôme emprunte le mode du séminaire avec l’invitation d’artistes, de théoriciens ou de commissaires. Il est demandé aux participants une pratique régulière d’écriture sous forme de comptes-rendus et de correspondance. La présence aux différentes rencontres est obligatoire.
Ce programme de recherche, après avoir enquêté sur les concepts de « document performatif », de « film papier », de « scriptologie » et de « glissement méthodologique », s’est intéressé au cours de l’année 2014-2015 aux motifs de la rumeur comme performativité artistique.
Une revue annuelle, les Cahiers du post-diplôme, témoigne des activités du programme en réunissant les travaux des artistes et les contributions des artistes invités. Le numéro 5 sera publié en octobre 2015. Il comprend des contributions de Joan Ayrton, Hugo Brégeau, Érik Bullot, Gaëlle Cintré, Christophe Hanna, Louis Henderson, Ana López Luna, Mónica Restrepo, João Vieira Torrres et Stephen Wright.
Le partenariat avec CalArts (California Institute of the Arts, Valencia), et plus particulièrement les départements Film et Critical Studies, sera à nouveau reconduit .
Le recrutement du post-diplôme est international. Les langues de travail sont l’anglais et le français.
Exceptionnellement, le post-diplôme ne procèdera pas à de nouveaux recrutements en 2015.
Participeront au programme en 2015-2016 : Hugo Brégeau, Louis Henderson et João Vieira Torres. Thibaut Gauthier sera chercheur associé au programme cette année.

Programme d’invitations 2016-2017
(sous réserve)
Elisa Strinna, Hugo Brégeau, Aline Benchemhoun, Louise Deltrieux, Asli Seven

 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web