ÉtudesGuide pédagogiqueGuide pédagogique 2020-2021

Guide pédagogique 

Capture decran 2020 10 23 a 13.46.20

Pôles disciplinaires

  • Multimédia
  • Dessin
  • Langues vivantes
  • Thématiques transversales

RÈGLEMENT
INTÉRIEUR

Situation sanitaire, Protocole COVID19

Ces consignes s’imposent à tout usager de l’Ensa Bourges ainsi qu’aux personnes invitées dans le cadre des enseignements. Aucun autre public n’est admis dans l’établissement.Tout manquement fera l’objet des sanctions administratives en vigueur.

De manière générale, il convient de :
• porter un masque, obligatoire dans l’enceinte de l’établissement, à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments. Cela vaut pour les véhicules de service ;
• pratiquer les gestes barrières ;
• conserver la distanciation physique, en évitant notamment les regroupements et les stations dans les circulations intérieures ;
• respecter les jauges signalées pour l’usage des espaces : bibliothèque, amphithéâtre, salles de cours, salle informatique, salles de montage-vidéo, ateliers, galerie d’expositions, cafétéria.

Pour chaque cours, le personnel enseignant veille à l’application des consignes suivantes :
• chaque fois que cela est possible, avoir la porte ou une fenêtre ouverte, pour maintenir un mouvement d’air dans la salle ;
• port du masque et utilisation du gel hydroalcoolique à l’entrée du cours ;
• étudiantes et étudiants se tiennent de préférence assis durant le cours ;
• pointage sur liste des personnes présentes, pour permettre leur identification et la mise en œuvre du protocole sanitaire covid19, le cas échéant ;
• étudiantes et étudiants ne se prêtent aucun matériel sans l’avoir au préalable désinfecté avec les lingettes ou le spray présents dans la salle ;
• nettoyage du mobilier et des zones contact avec les lingettes ou le spray mis à disposition ;
• aération de la salle avant de la quitter.

Sur les Plateaux, étudiantes et étudiants veillent à l’application des consignes suivantes :

• rester dans son espace de travail et éviter les regroupements ;
• ne pas encombrer les espaces de circulation par des travaux et matériaux ;
• utiliser son propre matériel et ne prêter aucun matériel ni outil, sans l’avoir au préalable désinfecté ;
• ne pas utiliser de mobilier autre que celui fourni par l’établissement ;
• avoir toujours disponible un sac poubelle pour y déposer, le cas échéant, les masques jetables hors d’usage et les mouchoirs en papier ;
• chaque fois que cela est possible, maintenir un mouvement d’air sur le plateau ;
• aérer quinze minutes, toutes les trois heures.

En salle informatique, les consignes à appliquer sont les suivantes :
• chaque fois que cela est possible, avoir la porte ou une fenêtre, ouverte, pour maintenir un mouvement d’air dans la salle ;
• utiliser le gel hydroalcoolique à disposition avant de s’installer sur les ordinateurs ;
• désinfecter les claviers protégés par un film transparent à l’aide des lingettes ou du spray à disposition ;
• aérer la salle avant de la quitter.

Dans les ateliers et dans la bibliothèque, étudiantes et étudiants appliquent les consignes spécifiques, données par les personnels encadrants, en responsabilité et notamment sur l’usage des outils et leur nettoyage. Le lavage des mains et le port du
masque y sont obligatoires.

Dans la cafétéria des étudiants :
• une jauge limitée d’usagers présents en même temps est indiquée à l’entrée ;
• l’usage du gel hydroalcoolique est obligatoire à l’entrée ;
• Lasso, association étudiante, gère les flux à l’entrée du lieu ;
• le temps de présence y est limité pour permettre à d’autres personnes d’y entrer ;
• Le spray est utilisé pour désinfecter les places après usage individuel ;
• Les places assises sont indiquées ;
• Les usagers ne restent pas debout au bar mais trouvent une place assise.

Dans l'amphithéâtre :
• L’entrée se fait par la porte côté scène et la sortie par la porte arrière ;
• L’usage du gel sur les mains est obligatoire pour chaque usager en entrant ;
• Un siège sur deux est utilisé ;
• Le professeur ou conférencier, à distance et statique, peut s'exprimer sans le masque ;
• Une aération du lieu est faite à chaque pause par l'ouverture des portes.

Horaires d'ouverture

L’accès à l’école n’est autorisé que pendant les heures d’ouverture, sauf autorisation
exceptionnelle accordée par la direction.
L’établissement est ouvert et accessible aux étudiantes et étudiants :
• Durant la période scolaire, du lundi au jeudi de 8h45 à 21h, et le vendredi de 8h45 à 18h.
• Durant les vacances d’hiver et de printemps, du lundi au vendredi de 9h à 18h.
L’école est totalement fermée les jours fériés ; durant toutes les vacances de Noël ; une semaine pendant les vacances d’hiver et de printemps ; du 15 juillet au 31 août.
Ces plages horaires sont susceptibles d’être modifiées en cas de nécessité impérieuse
(contraintes sanitaires, plan vigipirate...).
Dans ce cas, une annonce est faite par voie de mail à l’ensemble des usagers.
Les usagers de l’Ensa Bourges doivent se conformer aux règles sanitaires en vigueur.
Une annexe au règlement intérieur en précise les modalités.

Enseignement 

Le statut étudiant et les avantages qui lui sont attachés sont accordés dans les conditions prévues par les lois et règlements en vigueur.
Le contrôle des études est assuré par les coordinateurs et la coordination des études.
Des appréciations sont portées chaque semestre sur le travail des élèves dans le cadre de la réglementation en vigueur, par les professeurs concernés.
L’implication de l’étudiante ou de l’étudiant dans l’ensemble des projets proposés est prise en compte, notamment la fréquentation des conférences, la participation aux workshops et aux voyages, le suivi d’un stage à l’extérieur de l’école.

Droits d'inscription

Hormis les frais d’inscription et le petit matériel, l’enseignement est gratuit.
Frais d’inscription à l’examen d’entrée : 37 euros (tarifs susceptibles d’être modifiés selon la loi en vigueur)
Droits de scolarité pour 2020 : 438 € (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/
JORFTEXT000042297210/)
Le règlement de ces frais conditionne la remise de la carte d’étudiant aux ayants droit et la délivrance des attestations et certificats de scolarité. Les étudiantes et étudiants boursiers du ministère de la Culture sont exonérés de fait du versement de droits d’inscription.
L’arrêt de la scolarité en cours d’année entraîne la suppression des bourses (démarches faites par l’administration de l’école auprès des services du CROUS).
L’abandon en cours de cursus de la part de l’étudiante ou l’étudiant, ou acté comme tel par l’équipe pédagogique, ne donne droit à aucun remboursement de droits d’inscription. L’étudiante ou l'étudiant doit également restituer dans les meilleurs délais les ouvrages éventuellement empruntés à la bibliothèque ainsi que le matériel emprunté au magasin ou aux ateliers techniques.


RÈGLEMENT
DES ÉTUDES

L’enseignement supérieur d’arts plastiques conduisant à des diplômes nationaux délivrés par des établissements d’enseignement supérieur d’arts plastiques autorisés à cet effet, comporte deux cycles.

Le premier cycle d’enseignement supérieur d’arts plastiques prévu par le 1° de l’article 1er du décret du 20 février 2013 susvisé est constitué de six semestres (semestre 1 à 6) et conduit au DNA - Diplôme National d’Art.

Le second cycle prévu par le 2° de l’article 1er du décret du 20 février 2013 précité est constitué de quatre semestres (semestre 7 à 10). Il conduit au DNSEP - Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique.

Contrat pédagogique

Ce contrat comprend la liste des cours auxquels l’étudiante ou l’étudiant peut prétendre. Il précise les offres de cours par année auxquelles les étudiantes et les étudiants doivent s’inscrire afin de valider leur année académique.

Ces contrats sont signés en début de chaque semestre et engagent les étudiantes et les étudiants dans un emploi du temps réparti sur la semaine, comportant des offres de cours obligatoires et/ou transversales et optionnelles.
Ces contrats permettent à l’étudiante ou à l’étudiant d’être suivi tout au long de son cursus.

Validation des semestres 

La volonté de l’Union Européenne de créer un espace ouvert en matière d’éducation et de formation vise à favoriser la coopération et les échanges entre les établissements européens d’enseignement supérieur. Issue de la déclaration de Bologne de 1999, elle a instauré un système européen de transfert de crédits (système ECTS : European Credit Transfer System).

Le système européen de transfert et d’accumulation de crédits est un système centré sur l’étudiante ou l’étudiant, fondé sur la charge de travail à réaliser par l’étudiante ou l'étudiant afin d’atteindre les objectifs du programme qui se définissent en termes de connaissances finales et de compétences à acquérir.

L’ECTS repose sur la convention selon laquelle le travail à fournir par une étudiante ou un étudiant à plein temps pendant une année universitaire correspond à 60 crédits, soit 30 crédits par semestre.
La charge de travail d’une étudiante ou d’un étudiant inscrit dans un programme d’études est d’une durée de 34 semaines par an, la valeur d’un crédit représente donc 25 à 30 heures de travail.
La charge de travail de l’étudiante ou de l’étudiant se compose du temps nécessaire pour participer à toutes les activités éducatives telles qu’assister aux cours, participer à des séminaires, colloques, conférences, workshops, étudier de manière autonome et personnelle, se préparer et se soumettre aux examens, préparer des projets, etc.
Les ECTS ne s’obtiennent qu’après l’achèvement complet du travail à fournir et après l’évaluation appropriée des résultats de la formation. Ces résultats correspondent à un ensemble de compétences définissant ce que l’étudiante ou l’étudiant saura, comprendra ou sera capable de faire après avoir achevé son parcours de formation, quelle qu’en soit la durée. À noter que les crédits sont insécables.
* Peuvent se présenter aux épreuves d’admission au semestre 1, les candidates et les candidats justifiant de l’obtention du baccalauréat ou d’un diplôme français ou étranger équivalent.
Sous certaines conditions, les candidates et les candidats non bacheliers peuvent bénéficier d’une dérogation accordée par la direction et sur portfolio uniquement. Le passage de l’étudiante ou de l’étudiant au semestre suivant est subordonné à l’obtention d’au moins 24 crédits européens, à l’exception du passage au semestre 3, qui nécessite l’obtention de 60 crédits, du passage au semestre 6, qui nécessite l’obtention de 150 crédits, et du passage au semestre 10, qui nécessite l’obtention de 270 crédits.
L’acquisition des crédits manquants du semestre précédent s’effectue le semestre suivant. Hormis pour les semestres 2, 5, 6 et 9. Les étudiantes et les étudiants qui n’obtiennent pas le nombre minimum de crédits européens requis pour le passage aux semestres 3, 6, 7 et 10 ou pour la présentation du diplôme peuvent être autorisés à s’inscrire de nouveau dans l’établissement. Ils devront cependant signer un « contrat d’engagement » afin de garantir le rattrapage de leurs crédits à la fin du semestre suivant uniquement.
Pour être recevable à l’admission aux semestres 3, 5 et 9, les candidates et les candidats doivent justifier respectivement de 60, 120 et 240 crédits européens. Pour se présenter aux épreuves des diplômes, la candidate ou le candidat doit avoir obtenu le nombre de crédits requis : 165 crédits pour le diplôme national supérieur d’arts et techniques et le diplôme national d’art ; 270 crédits pour le diplôme national supérieur d’expression plastique.

Au début du semestre 6, une commission d’orientation est organisée afin que les étudiantes et les étudiants présentent leur projet de passage en master ou de réorientation dans une autre école sous la forme d’un écrit. Cette commission est composée notamment des coordinateurs de 3e année, de la direction, de la coordination des études, de la responsable du service de la mobilité.
L’objectif est d’anticiper sur d’éventuelles inscriptions dans d’autres établissements. Cette commission ne dispense pas de présenter la commission d'équivalence qui a lieu à la fin du semestre 6, pour l’accès en master à l’Ensa.

Redoublement 

En cas de non-obtention du minimum de crédits requis, l'étudiante ou l’étudiant est en situation de redoublement ou de réorientation.
Le redoublement est une possibilité exceptionnelle laissée à l'appréciation de l'équipe pédagogique.
Un seul redoublement par cycle est autorisé en raison de l'échec à la validation d'un semestre ou de l'échec à des rattrapages.
Un seul redoublement est autorisé suite à l'échec au diplôme.
L'étudiante ou l’étudiant est exclu de l'établissement s’il a déjà bénéficié d'un redoublement au cours du même cycle – sauf cas exceptionnel.

Le DNA

Les épreuves du diplôme national d’art, d’une durée de trente minutes, consistent en un entretien avec le jury comprenant une présentation par l’étudiante ou l’étudiant d’une large sélection de travaux plastiques réalisés pendant le premier cycle. Un écrit réalisé au cours de l’année doit être également présenté.

Le DNSEP

Le diplôme national supérieur d’expression plastique comprend deux épreuves :
• la soutenance d’un mémoire ;
• la soutenance d’un travail plastique.
La soutenance du mémoire, d’une durée de vingt minutes, comprend un échange avec les membres du jury du DNSEP chargés de la soutenance du mémoire. La soutenance du travail plastique, d’une durée de quarante minutes, comprend un échange avec le jury du diplôme national supérieur d’expression plastique.

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web