.
mercredi 24 février 2016
amphithéâtre

Séminaire organisé par L'École nationale supérieure d'art de Bourges - CÉPIA et L'ESPE Centre Val de Loire - Université d'Orléans, Centre de formation de Bourges

© Jakob Gautel, Rendez-vous - 1996

Séminaire

La place du spectateur : Mobilité, Participation, Co-création dans l'espace public

  • 14h à 14h15 - Accueil Antoine Réguillon, directeur de l'Ensa de Bourges et Marie-Juliette Rebillaud, responsable du master MEEF AP
  • 14h30 à 15h45 - Art de contact et "en contact réel" - de quoi parle-t-on ? Paul Ardenne, historien de l'art contemporain, commissaire d'exposition et auteur
  • 16h à 17h15 - Art public ? Jakob Gautel, artiste plasticien
  • 17h30 - Échange avec la salle et conclusion de la journée par Antoine Réguillon et Marie-Juliette Rebillaud

 

Art public ?
Jakob Gautel

Jakob Gautel est artiste plasticien. Depuis 25 ou 30 ans, tout au long de sa pratique artistique, il se pose la question de la juste place de l'art dans la société, et de la place du public. A qui s'adresse-t-on ? Et dans quel but ? La situation actuelle du milieu de l'art est paradoxale : entre le marché de l'art d'un côté, poussant à un "art-objet" relativement formaté, qui sert à la plus-value de prestige, à la spéculation et au placement du trop-plein d'argent que génère le capitalisme financier - et l'art événementiel de l'autre côté, qui est peut-être une nouvelle forme de la devise romaine panem et circensis ("du pain et des jeux de cirque")... Y a-t-il encore une autre voie ? Quel est le sens d'un travail artistique ? Comment peut-on essayer de rester intègre et arriver à un vrai dialogue avec le public ... ? A travers quelques exemples de ses réalisations, Jakob Gautel nous montrera son parcours et ses questionnements.

 

Art de contact et « en contexte réel » - de quoi parle-t-on ?
Paul Ardenne  

Nées avec le 20ème siècle, les formes d’art dites « contextuelles » intronisent une nouvelle manière de « faire art » (dans la rue, au milieu du public et parfois avec lui) et raccourcissent le rapport entre créateur et récepteur. Dans le sens, on le pressent, d’une co-activité qui peut conduire à la co-création. Outre des exemples historiques généraux, cette conférence sera l’occasion d’exposer une expérience mettant l’exposition et l’artiste en relation directe avec son spectateur, sur le mode de « l’entremétologie », la première biennale art nOmad, créée l’automne dernier.  Paul Ardenne est historien de l’art contemporain, commissaire d’exposition et l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à la culture vivante en Arts plastiques : Art, l’âge contemporain, L’Art dans son moment politique, Un Art contextuel, Art le présent, Cent artistes du street art…

livret 18 19

Livret 2018-2019

Le livret de l'Ensa Bourges n'existe plus sous forme papier.
Vous trouverez sur le site les modalités des cursus.
Le contenu des différents modules d'enseignement est accessible sur les agendas via l'interface de messagerie.

 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web