ActualitéActualité des partenairesRaccommoder le tissu du monde
.
lundi 12 novembre 2018
dimanche 02 décembre 2018

Organisé par l'association BANDITS-MAGES

CONTACTS
BANDITS-MAGES – FRICHE L’ANTRE-PEAUX
24 route de la Chapelle
18000 Bourges – France
Tél : +33 (0)2 48 50 42 47
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 (pour les ateliers et workshops)
www.bandits-mages.com

Raccommoder le tissu du monde

Réalité instable et savoirs mouvants

Le réel est devenu instable, il glisse entre nos doigts.

Par où l’attraper quand, dans le flux des réseaux sociaux, tout est surface et mousse d’une vague qui en remplace une autre à peine celle-ci formée.

Rêvé comme place du village global, lieu de partage de connaissances et conscience artificielle d’une humanité enfin réunie, Internet s’énonce désormais aussi comme (auto) propagande pour une image égotique de soi et du monde.

Par où l’attraper quand les sciences dévoilent une complexité de plus en plus grande et que les biotechnologies ouvrent à des possibles déconcertants, terreaux de tous les fantasmes utopiques et dystopiques.

La crise de la science occidentale, entre fake news et réémergence des savoirs vernaculaires, empiriques et situés, énonce aussi —surtout— une soif de réappropriation et de partage de savoirs pluriels.

Par où l’attraper quand les certitudes et les catégories s’effondrent, quand Je est, littéralement, un Autre qui cohabite dans le même corps avec des bactéries, quand les identités sont fluides et les genres multiples.

Au moment où nous redécouvrons l’interdépendance systémique du vivant et du système Terre, où nous n’avons plus de lointains, seulement des prochains, que ce soit en terme de territoires ou de vivants, des algues et micro-organismes, aux plantes, aux animaux et à nos « frères humains » qui vivent dans le même temps que nous, mais aussi à ceux d’avant nous et à ceux d’après nous, comment réhabiter le monde et nous-mêmes ?

Cette édition 2018 des Rencontres Bandits-Mages repose sur une sélection d’œuvres issues des résidences de création au sein du réseau EMAP *.

Pour lire +


EXPOSITIONS

>> CHÂTEAU D’EAU – CHÂTEAU D’ART
      tous les jours, 15h – 18h

  • aqua_forensic, Robertina Šebjanič & Gjino Šutić
  • ArchaeaBot, Anna Dumitriu & Alex May
  • The Siren’s Dream, Aleksandra Niemczyk
  • Faster Than Light, Kentaro Kumanomido & Thomas Anthony Owen
  • The Bottled Songs of Lost Children, Chloé Galibert-Laîné & Kevin Lee
  • mobile lab suit cases :::: Malepin BIOtransLab, Paula Pin

>> HAÏDOUC
     du lundi au samedi, 14h – 18h.
     Dimanche sur rendez-vous

  • Universal Ear, Graeme Cole

-----

PROGRAMME

MARDI 13 AU VENDREDI 16 NOVEMBRE

  • Atelier – Ondes Sauvages, Futurotopies Féministes, atelier d’écriture spéculative de technologies féministes et de narration cyborg proposé par Spider Alex & rΔΔdio cΔΔrgo | ESPACE PÉDAGOGIQUE – ANTRE PEAUX
  • Atelier – Ondes Sauvages, Futurotopies Féministes, atelier d’écriture spéculative de technologies féministes et de narration cyborg proposé par Spider Alex & rΔΔdio cΔΔrgo | ESPACE PÉDAGOGIQUE – ANTRE PEAUX


JEUDI 15 NOVEMBRE

  • 18H : Ouverture – Réalité instable et savoirs mouvants. Raccommoder le tissu du monde et intervention Faster Than Light, avec Evi Tsaklanou & Thanos Papadogiannis, Giorgos Kalogeropolous, co-dirigée par Kentaro Kumanomido & Thomas Anthony Owen | CHÂTEAU D’EAU – CHÂTEAU D’ART
  • 21H : Projection – Koko : le gorille qui parle, Barbet Schroeder (France, 1978, 80min), dans le cadre de Jeux de langage composé par Erik Bullot | CINÉMA DE LA MAISON DE LA CULTURE

 
VENDREDI 16 NOVEMBRE

→ The Hands on Tuesday (Ruce v úterý), Čeněk Zahradníček (Tchécoslovaquie, 1935, 13min)
→ Der Ausdruck der Hände (L’expression des mains), Harun Farocki (Allemagne, 1997, 30min)
→ Toute la mémoire du monde, Alain Resnais (France, 1957, 21min)
→ A Dialogue with Cyberspace (Un dialogue avec le Cyber-espace), Brian den Hartog (BE/NL, 2018, 14min)
→ Remind Me, H5 and Röyksopp (France, 2002, 5min)
→ Hyper-Reality, Keiichi Matsuda (Colombie, 2016, 6min)
→ Wir sind Daten (Nous sommes des données), Peter Weibel & Hotel Morphila Orchester (Allemagne, 2013, 5min)

 
SAMEDI 17 NOVEMBRE

 
DIMANCHE 18 NOVEMBRE

DU MARDI 20 AU VENDREDI 23 NOVEMBRE
uniquement accessible aux étudiants de l'ENSA de Bourges



pour en savoir + 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web