Galerie La BoxProgrammationProgrammation 2019-2020Emotional Labor
.
vendredi 13 décembre 2019
samedi 25 janvier 2020
galerie La Box


Dans le cadre de la programmation curatoriale 2019-2020 de Lucas Morin et Sasha Pevak

Illustration conçue par Julia Monegier

Emotional Labor

Exposition de Marijke De Roover et Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod

Jeudi 12 décembre 
– 18h > Vernissage  
18h30 > Live, Laugh, Limerence - Performance de Marijke De Roover

Samedi 14 décembre
– 10h30 > Petit-déjeuner

--

Pour la première exposition du cycle Emotional Labor, deux artistes réalisent dans l'espace de La Box deux installations à l'humour politique et grinçant, où Britney Spears rencontre la Grèce antique dans un mélange d'écrans verts, de papier-mâché et de comédies musicales.

Marijke De Roover (1990, Belgique) joue et surjoue le régime émotionnel et politique de la lesbianité à travers un travail de vidéo et de performance, interrogeant les notions de famille et de procréation au prisme de relations intimes et publiques. Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod (1990, France) mobilise la sculpture et la peinture en faisant usage de matériaux précaires pour produire un ensemble érotique à l'ironie mordante, véritable décor de cinéma pour cruising dans les ruines de Palmyre. Il manipule avec humour les registres du sexe, de la violence et des cultures visuelles des Internets dans des installations fétichistes et politiques.

Les deux artistes partagent une préoccupation pour les enjeux de société et d'économie matérielle de l'art, s'inscrivant dans une perspective queer et une attitude d'autodérision. Marijke De Roover et Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod usent et abusent d'éléments autobiographiques qui nourrissent leurs récits – et littéralement leurs œuvres – qu'il s'agisse de leurs désirs ou d'attestations Pôle Emploi, mêlant PMA et RSA pour un karaoké visuel cocasse et inquiétant. 

--

Marijke De Roover (1990, Belgique) vit et travaille à Gand (BE). Elle détient un Master en Beaux-arts de KASK (Gand, BE), par lequel elle a été nominée pour le prix Start Point (Prague, CZ). Son travail a notamment été exposé à : Maison d’Art Bernard Anthonioz (Nogent-sur-Marne, FR), Galerie Charraudeau (Paris, FR), Brakke Grond (Amsterdam, NL), Point Éphémère (Paris, FR), UNTITLED (Moscou, RU), BOZAR (Bruxelles, BE), Extra City (AAW – Anvers, BE), Mu.ZEE (Ostende, BE), ARCADE (Londres, UK), ISELP (Bruxelles, BE), Museum Angewandte Kunst (Frankfurt/Main, DE), European Media Art Festival (EMAF – Osnabrück, DE), Broelmuseum (Courtrai, BE), Beursschouwburg (Bruxelles, BE), Tatjana Pieters (Gand, BE) & Soft Focus Institute. Elle a réalisé les expositions personnelles suivantes Did You Wake up Feeling Authentic Today? A Twitter Musical, Arcade (Londres, UK), #FuckTheNewsstand2014, Trampoline (Anvers, BE), I cried in front of literally everybody in the entire world, SEAS (Knokke, BE), Smoothie Conference, TTTT (Gand, BE). Ses projets à venir auront lieu à : a.o. David Roberts Art Foundation (Londres, UK), De Garage (Rotterdam, NL) & Bergen Assembly (Bergen, NO). Elle est représentée par la galerie ARCADE (Londres, UK).

Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod (1990, France) vit et tra­vaille à Paris. Diplômé de l’ESBA d’Angers puis de l’École natio­nale supé­rieure d’arts de Paris-Cergy (2017), il passe une enfance soli­taire en Vendée : il s’entoure de ses chiens, de rêve­ries, et d’Internet, un outil alors encore nais­sant en tant que bien massif de consom­ma­tion. À partir des anec­do­tes et des objets qui tra­ver­sent son quo­ti­dien, Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod crée des say­nè­tes en fai­sant usage de maté­riaux domes­ti­ques (car­tons peints, papier-mâché, céra­mi­ques) ; des maté­riaux aussi faci­les à trans­for­mer que doués d’une forte portée sym­bo­li­que. Ses ins­tal­la­tions se veu­lent drôles et sen­ti­men­ta­les, reflé­tant ses exal­ta­tions et ses désirs. Il y évoque autant le Quat­tro­cento italien, que la Grèce anti­que, la Perse, des jeux en ligne comme Age of Empires, et aussi, bien sûr, la vie homo­sexuelle contem­po­raine. En 2019, il expose à Bétonsalon – Centre d'art et de recherche (Paris), à la 69e édition de Jeune Création (Paris), et à La Box (exposition duo avec Marijke De Roover, ENSA Bourges).

Pour en savoir + sur la programmation curatoriale de Lucas Morin et Sasha Pevak 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web